Catalogue

> La mauvaise réputation > Priscilla Laulan-Carret

Sur le boulevard de la Plage du Cap-Haïtien, entre palmiers tronqués et brouhaha des tap-tap, une bande de gamins tient séance. Le chef indétrônable, Caleb, charismatique en diable, attribue les rôles du jour : Antoine, le chapardeur émérite, viendra traîner avec lui au supermarket Kokillaj ; Louis, le sanguin à l’hostilité permanente, ira mendier aux restaurants ; quant à Renald, le souffre-douleur à la honte endémique, Renald dont la réputation n’est plus à faire, pour lui, ce sera la boulangerie, cet endroit délaissé par les autres, tant les gains y sont faibles. Pourtant, ce jour-là, c’est Renald qui touchera le gros lot.

Ayesha se sent oppressée depuis son arrivée, malgré les distractions offertes par la communauté des expatriés. Elle qui a fui son Bangladesh natal pour échapper à une situation familiale asphyxiante, la voilà confrontée à un pays déshérité. Sa mission humanitaire lui paraît de plus en plus dérisoire : former des « comités de vigilance », censés pallier les déficiences de l’État.

Dans sa maison proprette des hauteurs, Jenny, l’expatriée américaine, n’en démord pas. Cet orphelinat dont elle s’occupe, ce n’est pas assez. Elle veut faire davantage… Elle doit faire davantage.

 

La mauvaise réputation est un roman d’apprentissage qui articule histoire collective et destinées individuelles. Au fil des chapitres, les trajectoires s’entrecroisent au cœur d’une toile complexe qui a pour nom Haïti. Les personnages tentent d’infléchir leur destin. Certains s’enlisent, d’autres affrontent leurs démons et parviennent à se maintenir à flot. Quelquefois, au gré d’une rencontre, l’espoir apparaît.

 

Retrouvez les avis des lecteurs sur Babelio.

 

Couverture du livre La mauvaise réputation

15 €

124 pages

Décembre 2015

978-2-84921-344-5