3 questions à...

Marie Scannella & Marjorie Blanc


Quelles sont vos sources d’inspiration ?
Marie Scannella : La spiritualité, l’invisible et la psychologie. J’aime me demander comment l’être humain pourrait réagir selon telle ou telle situation.
Marjorie Blanc : Je m’inspire aussi bien du cinéma que de la lecture, du théâtre, de la vraie vie parfois...

 

Comment avez-vous choisi le nom de vos personnages ?
Marie Scannella : Par hasard... jusqu’à ce que cela sonne bien dans mon esprit et en l’occurrence avec l’idée que je me faisais de leurs caractères.
Marjorie Blanc : Les noms des personnages s’imposent souvent à moi, l’originalité repose surtout sur l’orthographe choisie. Pour Nitökris, par exemple, à l’origine il s’agit du nom d’une reine égyptienne. Je trouvais qu’il collait parfaitement avec le côté décalé de l’assistante de mon héroïne.

 

Comment avez-vous choisi le titre de votre ouvrage ?
Marjorie Blanc : Je trouvais le jeu de mots amusant, même si au début j’avais hésité avec « Pâte à modeler » ou « Pâte à mode(laid) ». Finalement plus c’est simple, plus c’est facile à retenir.

 

En une phrase, comment résumeriez-vous votre livre ?
Marie Scannella : Le combat d’un antihéros face à l’Invisible.

 

 

La bio complète de Marie Scannella

La bio complète de Marjorie Blanc