Les livres en souscription

> La Chance de s'en tirer > Jeannette Grosman

Jeannette et Marie Grosman sont deux jeunes filles insouciantes, jouant Chopin sur un Pleyel, dans un appartement des Halles à Paris, où leurs parents exercent la profession de tailleurs. Une enfance heureuse jusqu’à la Grande Rafle du Vel d’Hiv, les 16 et 17 juillet 1942. Leur vie bascule alors : elles se retrouvent seules, sans famille ni ressources, « ne sachant pas même faire cuire un œuf à la coque », dira bien plus tard Jeannette. Quelques mois pour organiser leur nouvelle vie et passer en zone libre. Clermont-Ferrand devient leur point de chute, elles y retrouvent de jeunes résistants et un homme évadé des camps de concentration qui chaperonnera leur petit groupe. Un quotidien plein de dangers, de rires aussi, de misère et de larmes parfois, une histoire de résilience et d’amitié profonde.

 

En 1970, Annie, la fille de Jeannette, lui demandera de coucher en mots ses « maux » plutôt que de les lui raconter inlassablement… C’est l’origine de ce manuscrit, conservé précieusement, et qu’Annie transmettra un jour à Ariane et Céline, ses propres filles, comme un héritage. Mûrit alors l’idée de publier ce témoignage d’une période trouble, le récit des aventures à la fois tristes et cocasses de deux jeunes filles dans un monde en guerre.