Catalogue

> Le crépuscule des idéaux > Jean-Philippe Bouton

Nous voici donc au printemps 1919, dans la peau d’un vétéran de la Reichwehr. En 14, comme tout le monde, il avait cru le Kaiser qui promettait à l’Allemagne une victoire facile. Il s’était déjà imaginé à Paris, sur les quais de Seine bondés de filles faciles. À la place, ce fut cinq longues années de terres brûlées, de camarades découpés par la mitraille et de corps séchant comme du linge sur les barbelés…

De retour à Munich, il découvre que les sacrifices n’ont pas été partagés par tous et que certains, marchands d’armes sans scrupule, politiciens véreux, banquiers à la solde de l’internationale judéo-bolchévique, ont même puisé dans le sang des sacrifiés, des fortunes considérables !

La ville est au bord de la guerre civile. Les ligues spartakistes révolutionnaires, avant-garde de Moscou, font face aux Corps francs, miliciens gavés par les Reichmarks d’une bourgeoisie terrorisée par le péril communiste.

Sur ce terreau propice à l’éclosion de tous les extrêmes, des idéologies les plus nauséabondes, notre soldat devra choisir son camp…

Couverture du livre Le crépuscule des idéaux

19 €

240 pages

Décembre 2011

978-2-84921-229-5