Les livres en souscription

> Manuscrit trouvé à Agde > Pierre Pascal

Joseph De Bédelin s’est lancé dans une expérience un peu particulière. Il s’est volontairement enfermé, sans nourriture (mais avec 14 livres), dans des toilettes à Agde. Il veut tester sa capacité à résister à la faim et à l’enfermement ; sa capacité à persuader sa compagne que ce n’est pas une énième plaisanterie stupide ; sa capacité à trouver une solution pour sortir de ces funestes toilettes ; sa capacité à battre son ordinateur aux échecs.

 

Manuscrit trouvé à Agde est la chronique de cette morbide expérience. Joseph écrit le récit de son isolement, ses tentatives pour s’évader, ses rêves, ses amours et peut-être aussi le souvenir de tout ce qui a pu, dans le passé, le tenir vivant : ses passions et ses indignations politiques, littéraires, artistiques.
Parviendra-t-il à ses fins ? La faim gagnera-t-elle la partie ?

 

 

Tout commence donc maintenant, j’ai un certain nombre de jours devant moi (Aude, si tu rappliques après-demain, je ne t’en voudrais pas) pour lire et pour écrire. Pour écrire quoi ? Le ressenti de mon enfermement, mes lectures, mes souvenirs, bref ce qui me passe par la tête. J’en saliverais d’avance, si la métaphore n’était pas aussi pesante pour moi.