Les livres en souscription

> Je ne dirai pas bonjour à la mort > Yves Castaingts

« J’ai rêvé de vous, maman(s), peut-être avec un peu de retard. Vous êtes déjà partie ailleurs prendre connaissance de votre nouvelle demeure. La distance qui aujourd’hui nous sépare m’apaise et me rassure. Sans haine, sans craindre vos humeurs, je me suis promené dans le passé que vous avez bien voulu me léguer. »

 

La honte s’était emparée de mon enfance. Mes multiples questionnements m’ont amené à revisiter mes souvenirs. Je me suis promené de mes deux ans à l’âge adulte pour trouver les raisons à vos « dérangements ». Tenter de comprendre un passé sans repère et briser le silence avant que ma mémoire ne me fasse défaut.
Ce récit aurait pu s’appeler « le passé décomposé ». Sans aucun esprit de vengeance, il est le simple témoignage de mes vingt premières années à vos côtés avant que ma cécité apparaisse. Malgré tout, je suis et resterai un homme heureux.