3 questions à...

Jessica Thomas


Comment naissent vos idées d’écriture ?

Je crois que c’est simplement en observant, en ouvrant les yeux. Et parfois, soudainement, vient une envie de raconter ça. Ce moment, cette sensation. En fait, tout me vient de l’étrangeté du quotidien.

 

Comment avez-vous choisi le titre de votre ouvrage ?

C’était très compliqué. Il fallait que « métro » soit dans le titre, parce que toute l’histoire se passe dans le métro. Mais je voulais que le titre donne envie d’y entrer ! Donner l’impression qu’on ne descend pas dans le gris. J’ai fait plein d’essais de titres que je n’aimais pas, et puis je ne sais plus, un soir je crois, celui-là est sorti et il m’a plu.

 

Faites-vous des recherches pendant l’écriture de votre livre ?

J’ai fait quelques recherches sur les chiffres de la RATP, majoritairement sur Internet. Sinon, j’ai parlé avec des conducteurs de métro, et avec tous ceux qui voulaient bien discuter une fois sous terre !

 

 

La bio complète de l'auteur.